Si vous connaissez le contrat final à atteindre ... annoncez-le directement !

Inutile de dévoiler l'entièreté de votre main aux adversaires, qui risqueraient ainsi, par exemple, de trouver l'entame "qui tue", si vous avez connaissance du bon contrat.

Voici un exemple classique :
Vous êtes assez en Sud et votre partenaire ouvre 1♣
Vous avez répondu 1 , et le voici qui répète 2♣
Quelle est votre enchère ?

    Nord

♠  V 8 2 
  A 8 5
  10
♣  A D V 10 6 3

- - - - - - - - - - - -

    Sud

♠  A D 8 3
  R D 7 5
  A 9 4 2
♣  7
 
Si vous commettez l'erreur de parler de vos Piques, votre partenaire va revenir dans vos Coeurs et vous arriverez au contrat de 3 Sans-Atout : l'entameur n'aura aucune difficulté à présenter une carte d'entame en Carreau, couleur ou vous n'avez que l'arrêt Carreau. Comme vous risquez de devoir rendre la main à Trèfle, la défense pourrait vous faire chuter avec ses Carreaux maîtres.
Sur la répétition à 2♣ de Nord, concluez à 3 Sans-Atout sans détour, votre partenaire ne détient pas 4 cartes à Pique !
Et il y a fort à parier qu'Est entamera dans la majeure non annoncée, ce qui vous laisse le temps d'affranchir les Piques avant que votre As de Carreau ne s'évanouisse...