Entamer de votre singleton atout, sauf circonstances particulières, est à proscrire : tout ce que vous risquez de faire, c'est de faire prendre un honneur d'atout de votre partenaire par le déclarant.

Il existe toutefois quelques exceptions :

  1. Votre partenaire a passé sur votre contre d'appel au palier de un.
  2. Votre partenaire a contré punitivement la couleur au palier de deux.
  3. Les adversaires ont fait des enchères de "sacrifice".
Cet hebdobridge était le poisson d'avril de 2017 ...
 
Assis en Sud, j'ai joué cette donne avec mon partenaire "du mardi", au Park Wolu.
Les adversaires étaient des débutants, je le savais.
 
Est donneur, Est/Ouest vulnérables
 
Distrait et pensant qu'Est avait ouvert de 1 Coeur, j'ai déposé ma carte "STOP" et enchéri 2SA, montrant un bicolore mineur.
Mon partenaire ne bronche pas (entendez par là qu'il ne met pas sa carte "ALERTE") et pose 3 Trèfle, pour lui, Stayman.
Toujours dans ma distraction, j'ai cru qu'il me soutenait en Trèfle et moi, fort de mes 26 HLD, je pose un Blackwood.
Mon partenaire devient cramoisi, je sais bien qu'il a parfois des difficultés à se contenir, côté "body language", mais bon...
Après hésitation, il pose 5 Carreau, promettant un As. Je conclus à 7 Trèfle.
Assise en Ouest, Angèle, débutante, entame de l'As de Coeur, soit-disant détenu par mon partenaire !
Or c'est à Est à entamer : je le fais remarquer et j'explique que j'accepte l'entame et que le mort est à présent Nord.
J'aurais mieux fait de refuser et d'obliger Est à entamer ... autre chose que Coeur car alors je pouvais défausser plus tard mon Coeur sur la Dame de Pique !
Mais bon, c'est comme ça, j'ai vu ça quand le mort s'est étalé ...
Là j'ai pris le temps de réfléchir un peu, puis j'ai appelé petit Coeur et j'ai ... coupé de ma main !
Je sais, j'ai triché, mais je méritais ce grand chelem, quand même, non ?
J'ai tablé et étalé ma main, cachant mon 7 de Coeur derrière mes Carreaux en disant : je fais tous les plis.
Les adversaires n'ont pas bronché : un top pour nous !
 
                                                            Nord
                                                            ♠  R D 7 6
                                                            ♥  V 9 8 6 4
                                                            ♦  V 4
                                                            ♣  D 9
                              Ouest                                                   Est
                              ♠  10 9 5 2                                             ♠  V 4 3
                              ♥  A R D                                                 10 5 3 2
                              ♦  10 5 3                                                 9 8 7
                              ♣  7 4 2                                                ♣  8 6 3
                                 
                                                            Sud
                                                             ♠  A 8
                                                             ♥  7
                                                             ♦  A R D 6 2
                                                             ♣  A R V 10 5
 
Voici quelques règles qui devraient vous aider dans la décision d'une entame "atout".
Les différents cas seront développés au cours des hebdobridges suivants.
 
1. De façon générale, n'entamez pas atout lorsque le mort n'a pas soutenu la couleur.
2. Sauf exception (voir un futur hebdobridge), n'entamez pas d'un singleton d'atout.
3. Entamez à l'atout quand les adversaires ont fait une enchère de sacrifice.
4. Entamez à l'atout si le déclarant est bicolore et que vous tenez bien sa couleur secondaire.
5. Entamez à l'atout si vous savez que votre camp est fort dans les trois autres couleurs.
6. Entamez à l'atout lorsque un adversaire a montré une préférence dans le bicolore de son partenaire.
7. Entamez à l'atout si le fit adverse est 4-4 ou 4-3 et que vous détenez cinq petits atouts.
8. Entamez à l'atout lorsque les adversaires ont trouvé le fit dans leur troisième ou quatrième couleur nommée.
 
Tout ceci demande bien sûr plus d'explications et, surtout, des exemples !
Les hebdobridges à venir vous les proposeront.

Voici une méthode simple qui va vous permettre de décider s'il faut intervenir (à la couleur, sans saut) et jusqu'à quel palier.

La méthode est basée sur le test de qualité de votre couleur d'intervention : additionnez le nombre de cartes de votre couleur ainsi que le nombre d'honneurs (10 inclus) que vous y détenez. Attention, ne comptez Valet et 10 que si vous détenez un honneur supérieur (As, Roi ou Dame).

Le total, qu'on appellera la qualité de votre couleur doit au moins être égal au nombre de plis demandés dans votre intervention.

De plus, vous devez posséder respectivement 8, 10 et 12 points d'honneur pour une intervention (sans saut) au niveau de 1, 2 et 3.

Ces deux règles assurent un risque minimum de pénalités et indiquent une couleur convenable dans le cas où c'est votre partenaire qui va entamer.  N'oubliez pas cependant qu'il existe d'autres interventions : Contre, Sans-Atout ...

 

Tableau récapitulatif

Niveau      Qualité      Points H
   1                7                8
   2                8               10
   3                9               12
 
Exemples
 
Sur une ouverture de 1, intervenez-vous avec les mains suivantes :
 
♠ A R 6 5 4    9 7  ♦ 9 7 5   ♣ 5 4 3   Qualité 7, 7H : non, il faut 8H
 
♠ V 10 6 5 4 3   A R 5   ♣ 5 4 3   Qualité 6, 8H : non, la qualité n'y est pas
 
♠ R V 6 5 4    9 7  A 7 5   ♣ V 4 3   Qualité 7, 9H : oui -> 1♠
 
♠ 6 5 4  9 7  R D V 10 5   ♣ R 4 3    Qualité 9, 9H : non, il faut 10H pour dire 2
 
♠ 6 5 4  9 7  R D 10 7 5   ♣ A V 3    Qualité 8, 10H : oui -> 2
 
♠ A D V 5  R 10 7  A 7 5   ♣ A 4 3   Qualité 7, 18H : oui -> 1 SA !
 
♠ A D V 10  A 6 7 5   ♣ D 8 4 3   Qualité 8, 13H : oui -> Contre !
 


 

 

Si vous connaissez le contrat final à atteindre ... annoncez-le directement !

Inutile de dévoiler l'entièreté de votre main aux adversaires, qui risqueraient ainsi, par exemple, de trouver l'entame "qui tue", si vous avez connaissance du bon contrat.

Voici un exemple classique :
Vous êtes assez en Sud et votre partenaire ouvre 1♣
Vous avez répondu 1 , et le voici qui répète 2♣
Quelle est votre enchère ?

    Nord

♠  V 8 2 
  A 8 5
  10
♣  A D V 10 6 3

- - - - - - - - - - - -

    Sud

♠  A D 8 3
  R D 7 5
  A 9 4 2
♣  7
 
Si vous commettez l'erreur de parler de vos Piques, votre partenaire va revenir dans vos Coeurs et vous arriverez au contrat de 3 Sans-Atout : l'entameur n'aura aucune difficulté à présenter une carte d'entame en Carreau, couleur ou vous n'avez que l'arrêt Carreau. Comme vous risquez de devoir rendre la main à Trèfle, la défense pourrait vous faire chuter avec ses Carreaux maîtres.
Sur la répétition à 2♣ de Nord, concluez à 3 Sans-Atout sans détour, votre partenaire ne détient pas 4 cartes à Pique !
Et il y a fort à parier qu'Est entamera dans la majeure non annoncée, ce qui vous laisse le temps d'affranchir les Piques avant que votre As de Carreau ne s'évanouisse...