Il y a parfois chez certains une confusion dans le calcul des points.
Points d'honneur, de longueur ou de distribution ?

Points d'honneur (H)
Sont la simple addition des points attribués aux honneurs : As = 4, Roi = 3, Dame = 2, Valet = 1
La valeur d'un Roi, une Dame ou un Valet "sec" (singleton) ? Ca dépend ... des "écoles" : comptez par exemple un point de moins.
 
Points de longueur (L)
Un point par carte au-dessus de la quatrième dans les couleurs "correctes" et longues, donc par exemple 2 points supplémentaires pour une couleur telle que A R V 7 5 4, mais rien pour 9 5 4 3 2
 
Points de distribution (D)
Ne comptez ces points supplémentaires qu'en cas de fit connu : un point par atout connu au-dessus d'un total dans la ligne de huit atouts, plus un point par doubleton, deux par singleton et trois par chicane.
 
Moralité
  1. Absence de fit connu : basez-vous sur les HL (donc total des points d'honneur et de longueur)
  2. En cas de fit connu (explicitement ou implicitement) : les HLD (donc total des points d'honneur, de longueur et de distribution).
 
Exemples
♠  A D 9 7 3     V 3        A 2    ♣ D 9 3 2        13H - 14HL.
♠  R D 7 3       ♥  10 3 2    5 4 3 2    ♣ D 9         7H - 7HL. Si le partenaire a ouvert 1♠, vous détenez 9HLD
 
Il est évident que vos points peuvent évoluer durant les enchères !
Dans le premier exemple, si vous êtes soutenu à ♠ après avoir ouvert de 1♠, vos 14HL "deviennent" 16HLD !
 
 

Si vous jouer le système standard (en Belgique, le Système d'Enseignement de la Ligue Francophone, proche du Système d'Enseignement Français), le petit tableau aide-mémoire suivant pourrait vous intéresser.

Il liste les différents cas qui se présentent lorsque l'ouvreur fait une enchère à Sans-Atout à son deuxième tour de parole : il détient bien sûr une main régulière ou semi-régulière; le tableau indique sa zone de points. (m = mineure, M = majeure, x = une autre couleur)

Cas Ouvreur Partenaire Redemande Main de l'ouvreur (points H)

 1  1m      1x         1SA       12-14  
 2  1m      1x         2SA       18-19 (pas de majeure 4ième annonçable)
 3  1K      2T         2SA       12-14
 4  1K      2T         3SA       18-19 (4441, 1=T)
 5  1C      1P         1SA       12-15
 6  1C      1P         2SA       18-19
 7  1C      1P         3SA       18-19 (fitté 4522)
 8  1M      1SA        2SA       18-19
 9  1M      1SA        3SA       20-21
10  1M      2x         2SA       15-17
11  1M      2x         3SA       18-19
 
Donc par exemple, si vous ouvrez de 1C et que votre partenaire dit 2K, la redemande à 2SA montre 15-17H (cas n° 10)

Cela vous arrive certainement souvent de vous demander : dois-je tirer cette couleur en tête (cartes maîtresses d'abord) ou bien faire l'impasse ?

La réponse : en l'absence de toute indication vous permettant de localiser la carte sur laquelle faire une impasse éventuelle, ou de connaître la distribution des cartes restantes dans la couleur (plus souvent qu'à son tour, une telle indication est possible), il faut appliquer la règle du "partage équitable".

Cela veut dire ceci : calculer le nombre de cartes dehors dans la couleur et diviser le par deux, de façon "équitable", c'est-à-dire 2-2 pour 4 cartes dehors, 2-3 pour 5, 3-3 pour 6 etc...

Si vous tirez en tête, et que suivant cette règle toutes les cartes adverses tombent sur vos cartes maîtres ... alors tirez en tête !

Sinon, faites l'impasse, après avoir au préalable, si c'est possible, fait un coup de sonde de l'As, pour faire tomber un honneur éventuellement sec, mais tout en préservant la possibilité de faire cette fameuse impasse.

Exemple 1
Vous détenez A R V 8 3 et le mort 9 7 4 2
La dame est "dehors" dans 4 cartes restantes. Le partage équitable indique 2-2, donc tirez As et Roi en tête (sauf si ... voir plus haut)
 
Exemple 2
Vous détenez A R V 8 3 et le mort 9 7 4
La dame est "dehors" dans 5 cartes restantes. Le partage équitable indique 3-2, donc la Dame pourrait être troisième et ne pas "tomber" si vous tirer en tête. Faites donc l'impasse ... mais après avoir fait un coup de sonde de l'As, des fois que la Dame serait sèche !

Vous avez besoin du maximum de levées possibles dans une couleur.

Exemple 1

Le mort (Nord) détient A D 10 et vous (Sud) 7 6 5, et vous avez les rentrées nécessaires en main pour faire deux fois l'impasse.

Question : vous partez du 5 et votre adversaire de droite (Ouest) pose le 9. Mettez vous la Dame ou le 10 ?
Réponse : il faut mettre le 10.
Voici pourquoi :
Cas 1 : si Est a le Roi et le Valet, vous perdez deux levées que vous mettiez la Dame ou le 10.
Cas 2 : si c'est Ouest qui détient Roi et Valet et que vous passez la Dame, Ouest fera son Roi ou son Valet, mais si vous passez le 10, il ne fera rien.
Cas 3 : si Ouest a le Roi et Est le Valet et que vous passez la Dame, Est fera son Valet ultérieurement et si vous passez le 10 il le fait directement.
Cas 4 : enfin si Ouest a le Valet et Est le Roi, vous perdez une levée quelle que soit la carte que vous passez, Dame ou 10.
Donc il y a avantage à mettre le 10, car si c'est le cas 2 qui se présente, vous faites les trois levées.
 
Conclusion :  lorsqu'il vous manque deux honneurs adjacents dans une main, il est préférable de commencer par l'impasse sur l'honneur le moins fort (donc dans l'exemple, mettre le 10 pour l'impasse au Valet).
 
Un autre exemple, avec 7 6 5 4 3 et en face R V 10, faites d'abord l'impasse à la Dame avant l'impasse à l'As.
Il y a de nombreux cas particuliers ou cette règle ne s'applique pas : ils feront peut-être le sujet d'un hebdobridge futur !
 

 Il n'est pas toujours recommandé de purger tous les atouts.
Ainsi, lorsqu'il n'en reste qu'un seul dehors, et qu'il est maître, il est en général préférable de ne pas le faire tomber.

En voici un exemple ...

Sud joue 5 Carreau et il coupe le second tour de Coeur

♠  6

  10 6 4 3

  7 6 5 4

♣  7 6 5 4

- - - - - - - - - -

♠  A R D 6 2

  2

  A R 9 8 2

♣  A R

 Ayant coupé la seconde levée, Sud tire l'As puis le Roi de Carreau, sur lequel Ouest défausse.
Faut-il faire tomber la Dame de Carreau - devenu maître - restant en Est ?

Que nenni ! Est fera sa Dame quand il veut, mais il faut impérativement préserver les deux atouts du mort pour couper deux Piques perdants de la main de Sud.

Donc après le deuxième tour d'atout, défilé des Piques etc...